Heartbreak Weather : l’album bulletin météo de Niall Horan

Trois ans après son premier album solo Flicker, Niall Horan partage son second opus : Heartbreak Weather. Un album relié à la météo, de part les paroles des chansons qui évoquent différentes étapes d’une relation et dans les mélodies, qui rappellent par moment la pluie ou le beau temps. Voici notre review, track by track :

L’album s’ouvre avec Heartbreak Weather, un titre ensoleillé dans lequel on retrouve les influences du chanteur. Une dose de bonne humeur pour commencer l’écoute en beauté :

Après la rythmée Black And White, Dear Patience apparaît comme une pause avec son tempo lent et nous fait penser à un ciel qui se couvre et fait place à une once de mélancolie. Mélancolie qui se retrouve dans Bend The Rules, un titre dans lequel on trouve la voix de Niall Horan touchante.

Changement d’humeur avec Small Talk avec ses sonorités groovy et son côté sexy qui nous rappelle Slow Hands. On reste dans le même registre avec l’entêtante Nice To Meet Ya, le premier single extrait de cet album :

Le calme après la tempête. Put A Little Love On Me est un piano-voix, simple et efficace. La voix du chanteur est plus douce et on se laisse facilement charmer.

Niall Horan parle de rupture avec passion et émotions dans Arms Of A Stranger. Un titre saisissant qui permet au chanteur de dévoiler un peu plus sa palette vocale.

Impossible de rester immobile en écoutant la diablement rythmée Everywhere. On se voit déjà faire nos meilleurs footings en l’écoutant à fond, pas vous ?

Préparez-vous à danser sur Cross Your Mind ! Le titre funky est une bonne boule d’énergie à écouter sans modération.

Quant à New Angel, elle ne nous a pas marqué et est trop répétitive à notre goût.

No Judgement est le 3ème extrait de l’album. La chanson et son clip sont dans un esprit fun et positif mais après quelques écoutes, nous avons du mal à écouter le titre jusqu’à la fin. A écouter en regardant le clip qui nous a fait décroché quelques sourires :

Après la ballade San Francisco, l’album se termine avec encore plus de douceur et de légèreté avec la très belle Still. On associerait la chanson à la pluie, un contraste avec Hearbreak Weather qui ouvrait l’album sur un ton ensoleillé.

Comparé au premier album, Hearbreak Weather propose des sonorités plus diversifiées et permet donc à Niall Horan de se dévoiler plus vocalement. Le chanteur a écrit toutes les chansons de l’album et tout comme dans Flicker, on retrouve cette sincérité et vulnérabilité touchantes. Le chanteur irlandais nous fait vivre en musique toutes les étapes d’une relation : de la rencontre à la rupture, en passant par des hauts ensoleillés et des bas nuageux.

Côté préférence, on penche pour Arms Of A Stranger, Cross Your Mind et Black And White. N’hésitez pas à nous partager votre avis et vos favorites de l’album en commentaires ou sur nos réseaux sociaux !

Retrouvez par ailleurs Niall Horan au Zénith de Paris le 19 octobre. Billets déjà disponibles aux points de vente habituels !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s