« À la racine », le premier album identitaire de Rakia

Rakia part dans une quête d’identité dans son premier album À la racine. À travers des textes personnels et militants, Rakia raconte son histoire, l’histoire d’une femme née au Niger, adoptée en Normandie à l’âge de trois mois, renommé Anaïs puis redevenue Rakia la chanteuse. Sur des airs pop et afro, Rakia se découvre, se redécouvre et se livre avec sincérité.

Notre sélection : À la racine, La vallée, la Normandie, Quelle Chance

.

© Ojoz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s